Eric

– l’instinct nocturne

De l’obscurité,

Elle arrive, resplendissante.

Douceur de l’été

Marion s’épanouit dans la fleur de l’âge. Femme mature, entière, elle incarne la stabilité que l’on acquiert au fil des ans.

Cette maturité lui apporte la présence nécessaire à l’accompagnement. Sans se désaxer, elle est capable d’offrir l’espace nécessaire à l’autre pour se déployer. Son expérience lui donne un oeuil de lynx capable de ressentir et accueillir les noeuds de la jeunesse.

Elle peut faire passer l’autre en premier, quand cela est nécessaire, tout comme elle sait reprendre sa place au bon moment. Cela ne l’importune pas. Elle n’a pas besoin de reconnaissance exterieure, elle sait qui elle est, elle le savoure et le partage avec le monde.

Son expérience de la vie lui offre un regard calme et amusé. Là où la jeunesse dramatise, elle sait accueillir, remettre les choses à leur place et redonner sa place à la joie.

Marion c’est aussi accepter de traverser entière chaque phase de la vie et des deuils qui la constitue. Qu’il s’agisse du deuil d’une personne, d’un enfant, ou le deuil d’une période de sa vie, il est important de s’offrir l’espace de tristesse, de colère de solitude necessaire à la guérison, pour ensuite retourner à la vie.

Marion, c’est aussi la célébration. Le plaisir d’un bon vin, d’un moment partagé, la chaleur d’une soirée d’automne entre amis. La stabilité et l’ancrage des relations aux long cours, une sobriété heureuse. Accepter ce qui est et se réjouir de l’instant.

Marion nous invite à célébrer, lâcher le passé pour s’ouvrir à ce qui est présent. Quelle réjouissance t’offre la vie là maintenant ? Quel plaisir peux-tu partager, aujourd’hui, simplement ?

Mots clefs : Automne – vigne – un bon verre de vin rouge – mariage – église – toscane – humour belge – maturité – fleur de l’âge – accompagner – faire le deuil – tristesse – besoin de recueillement – accueillir – guérison profonde – célébration – chaleur intérieure.

 

Les inspirations

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this